marc-mueller-437878-unsplash.jpg
cristian-newman-63291-unsplash.jpg
garlic.jpg

Devenu un lieu de rencontre et de trouvailles pour les Montréalais de tous les horizons, le marché représente pour plusieurs une oasis au cœur de la ville. C’est un endroit où le contact se fait privilégié entre clients et producteurs, un endroit imprégné de chaleur humaine, d’odeurs, de couleurs et où le passage des saisons s’exprime encore avec exubérance. 

Tout un microcosme vit et s’anime autour du marché ; des premiers travailleurs de l’aube affairés sur leur étal jusqu’aux clients du dimanche, ce sont des milliers d’histoires qui s’entrecroisent et se côtoient depuis bientôt quatre-vingt dix ans. 

Le projet

Notre projet de recherche vise à récolter des témoignages pour enrichir l'histoire de la Petite-Italie et du marché Jean-Talon. 

Nous souhaitons grâce à ce projet d’écriture, rendre hommage à une population immigrante qui avec peu de moyens a su maximiser toutes les ressources à sa disposition pour survivre et prospérer. Précurseurs de l'agriculture urbaine et de l’alimentation saisonnière, fabricants de produits locaux et frais, les Italo-Montréalais ont su avec patience éduquer nos papilles à des saveurs nouvelles et préserver de la fermeture le marché Jean-Talon. 

Marché Jean-Talon , 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

Marché Jean-Talon, 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

Les entrevues

Un aspect essentiel de ce travail de recherche est la réalisation d'entrevues avec les amoureux du quartier. Qu'ils soient commerçants, clients ou résidents, immigrants récents ou de troisième génération, nous nous intéressons aux souvenirs des Montréalais autour du marché-Jean Talon : des patinoires d’antan, aux montagnes de blé d'inde, et du cri des marchands de tomates au parfum des fraises de juin. 

“Le marché, c’est ma campagne”

Monique L., Villeray

Marché Jean-Talon , 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

Marché Jean-Talon, 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

L'équipe

Amoureuses de Montréal et des multiples cultures qui la composent, nos deux passionnées d’histoire ont mis leur talents en commun pour écrire sur le quartier de leur enfance. Toutes deux ont grandi avec les légumes du marché Jean-Talon dans leur assiette.

Amélie FINAL.png
Marie-Anne FINAL.png

Pour participer

Nous sommes à la recherche de personnes intéressées à partager leurs souvenirs sur le marché Jean-Talon, la vie sociale et les autres commerces du quartier. Dites-nous en quelques-mots de quoi vous aimeriez nous parler et nous vous contacterons pour une entrevue.

Marie-Anne Gagnon

Historienne culturelle et sociale spécialisée en histoire des communautés culturelles à Montréal, en histoire culinaire et en histoire orale, Marie-Anne est passionnée de recettes, et jongle avec bonheur entre son héritage britannique, la cuisine du terroir et les différentes influences gastronomiques de la métropole.

“Au marché, j’y allais en poussette, en traîneau et en brouette”


Amélie Masson-Labonté

Historienne culturelle spécialisée en histoire de la Méditerranée, des identités, de l’immigration, des transferts culturels et de l’histoire alimentaire. Elle se consacre depuis une dizaine d’années au tourisme durable et à la préservation du patrimoine culturel et immatériel avec une inclinaison particulière pour le mouvement Slow dont elle partage la philosophie.

“Mes parents se sont rencontrés coin St-Denis et Jean-Talon”

 

Articles & Conférences

Nos activités de diffusion depuis 2018. À suivre…

 
  • MASSON-LABONTÉ, Amélie et Marie-Anne GAGNON. Entre rupture et transmission, les pratiques alimentaires italiennes autour du marché Jean-Talon, Revue Cap-aux-Diamants, No 139. À paraître (septembre 2019).

  • MASSON-LABONTÉ, Amélie. From Rejection to Consecration. Italian Key Culture Elements in Montreal Sustainable Solutions | 6th International Conference on Heritage and Sustainable Development, Université de Grenade, Grenade, Espagne, 13 juin 2018.

  • MASSON-LABONTÉ, Amélie. Hommage aux bâtisseurs du marché Jean-Talon | Société d’histoire de Rosemont-la-Petite-Patrie, MAC et Corporation des marchés publics de Montréal | Mezzanine du Marché Jean-Talon, 2 juin 2018.