marc-mueller-437878-unsplash.jpg
cristian-newman-63291-unsplash.jpg
garlic.jpg

Le projet

Notre projet de recherche vise à récolter des témoignages pour enrichir l'histoire de la Petite-Italie et du marché Jean-Talon. Devenu un lieu de rencontre et de trouvailles pour les Montréalais de tous les horizons, le marché représente pour plusieurs une oasis au coeur de la ville. C’est un endroit où le contact se fait privilégié entre clients et producteurs, un endroit imprégné de chaleur humaine, d’odeurs, de couleurs et où le passage des saisons s’exprime encore avec exubérance. Nous souhaitons, grâce à ce projet d’écriture, rendre hommage à une population immigrante qui avec peu de moyens a su maximiser toutes les ressources à sa disposition pour survivre et prospérer. Précurseurs de l'agriculture urbaine et de l’alimentation saisonnière, fabricants de produits locaux et frais, les Italo-Montréalais ont su avec patience éduquer nos papilles à des saveurs nouvelles et préserver de la fermeture notre beau marché Jean-Talon. Tout un microcosme vit et s’anime autour du marché ; des premiers travailleurs de l’aube affairés sur leur étal jusqu’aux clients du dimanche, ce sont des milliers d’histoires qui s’entrecroisent et se côtoient depuis bientôt quatre-vingt dix ans.

Marché Jean-Talon , 1979, photographie d’Henri Rémillard ©  BAnQ

Marché Jean-Talon, 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

Les entrevues

Un aspect essentiel de ce travail de recherche est la réalisation d'entrevues avec les amoureux du quartier. Qu'ils soient commerçants, clients ou résidents, immigrants récents ou de troisième génération, nous nous intéressons aux gens et à leur vécu. Les entrevues réalisées au cours de l’année 2019, serviront de base à l'écriture d'un nouveau chapitre d'histoire montréalaise.

Marché Jean-Talon , 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

Marché Jean-Talon, 1979, photographie d’Henri Rémillard © BAnQ

L'équipe

Amélie Masson-Labonté est historienne culturelle, spécialisée en histoire de l’immigration, du patrimoine immatériel et de histoire alimentaire. Pour ce projet sur le marché Jean-Talon, Marie-Anne Gagnon, également historienne culturelle spécialisée en alimentation, s’est jointe à l’équipe pour apporter son expertise en histoire orale.

Pour participer

Nous sommes à la recherche de personnes intéressées à partager leurs souvenirs sur le marché Jean-Talon, la vie sociale et les autres commerces du quartier. Dites-nous en quelques-mots de quoi vous aimeriez nous parler et nous vous contacterons pour une entrevue.